A découvrir : la vraie recette du boeuf bourguignon

S’il y a une spécialité culinaire très ancienne, mais qui fait saliver toujours autant, ce serait sûrement le fameux bœuf bourguignon. Plat concocté à partir des deux ingrédients incontournables de sa région d’origine, il est fait la fierté des bourguignons. Aujourd’hui, on va vous apprendre à préparer ce plat. À la fois de cet article, le bœuf bourguignon n’aura plus de secrets pour vous.

Découvrez l’histoire du bœuf bourguignon

Avant de vous mettre aux fourneaux, prenez le temps de parcourir les quelques suivantes. C’est pour comprendre l’histoire de la recette afin de mieux la préparer. Typique de la gastronomie traditionnelle française et originaire de la région bourguignonne dont il tient le nom, le plat est réputé pour sa saveur inégalée. Si cette région de la France est surtout connue pour ses bons vins, elle est également réputée pour être une grande éleveuse de bovins. C’est probablement pour cela que le fameux bœuf bourguignon est né.

À la base, ce plat était propre à la région, puis il s’est démocratisé. Finalement, sa réputation a fait son écho partout dans l’Hexagone. Jusqu’à une époque récente, il est très servi dans les restaurants étoilés du pays. Aujourd’hui, il se fait de plus en rare sur les tables des restaurants, sûrement en raison de sa préparation plus au moins difficile. En revanche, vous pourrez en concocter chez vous.

La recette authentique du fameux bœuf bourguignon

Le bœuf bourguignon doit son goût sans égale aux plusieurs heures de préparation consacrées à lui. Le fait est qu’il faut 20 minutes de réparation, 3 heures de cuisson et plus de 12 heures de repos. En vérité, le bœuf bourguignon est une viande mijotée à la cocotte, généralement accompagnée des morceaux de carottes et arrosée de vin rouge de la région. 20 minutes de marinade sont à prévoir avant de s’attaquer à la préparation.

Pour une recette de 4 personnes, vous aurez besoin de 1/2 kg de bœuf à braiser, 2 carottes, 2 bouteilles de vin de bourguignon, 150 g de lardons. N’oubliez pas les autres assaisonnements comme le sel, le poivre, le persil, l’ail, l’oignon, l’huile, la tablette de bouillon et d’autres assaisonnements de choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *